Wanted : Choisis ton destin

Première production américaine de Timur Bekmambetov, le film Wanted: Choisis ton destin sort le 16 juillet 2008 en France. Si la distribution est impressionnante (Morgan Freeman, James McAvoy, Angelina Jolie), le long-métrage l’est, malheureusement, beaucoup moins. Découvriez notre critique, avis, ainsi que la bande annonce et toutes les infos sur le film.

La bande annonce de “Wanted : choisis ton destin”

Avant de vous dévoiler notre critique du film et de vous donner notre avis, découvrez déjà la bande-annonce :

Avertissement : cette critique contient des spoilers

On ne cherchera pas, dans ce film, d’adaptation fidèle de la bande-dessinée du même nom. Michael Brandt et Derek Haas ont beau avoir collaboré au scénario, c’est Chris Morgan (CellularThe Fast and the Furious: Tokyo Drift ainsi que le prochain Fast and Furious et Gears of War) qui en est l’auteur principal. Les personnages ont donc été substanciellement modifiés pour ne devenir que de super assassins, garants de l’équilibre du monde.

Wesley Gibson (James McAvoy) est un pauvre looser, une carpette, qui se laisse marcher dessus par tout son entourage (sa patronne, son meilleur ami, sa copine) et se bourre de médicaments pour calmer ce qu’il pense être des crises d’angoisse. C’est quand Fox (Angelina Jolie) le contacte pour lui apprendre que son père, le meilleur assassin du monde, vient d’être tué, qu’il comprend qu’il est doté de pouvoirs spéciaux et qu’il rejoint la Fraternité, commandée par Sloan (Morgan Freeman). Il apprendra à tuer, à contrôler la trajectoire des balles de ses pistolets et, pour venger son père, pouchassera Cross (Thomas Kretschmann) l’assassin renégat responsable de son meurtre.

Critique des acteurs et des effets spéciaux

Wanted commence bien. Ce qu’on pourrait appeler la première partie du film, jusqu’à la fin de l’entraînement de Wesley Gibson, est irréprochable. Le casting est impeccable: James McAvoy est un imbécile convaincant, Angelina Jolie joue du Angelina Jolie avec brio (l’actrice excelle dans les films d’action) et Morgan Freeman est égal à lui-même: voix de velours, calme glacial, humour de tueur.

Les scènes d’action sont enlevantes, les poursuites de voitures orchestrées comme un ballet, et la manière de filmer (plans de caméras, éclairage, etc.) comporte la signature typique de Timur Bekmambetov. L’humour est savamment dosé, le scénario se tient, même si on décèle des points communs avec The Matrix – ce dont les auteurs de la BD ne se sont jamais cachés -.

Le film se gâte, à mon avis, quand Sloan esplique à Wesley la manière dont leurs cibles sont déterminées. Si je peux comprendre – j’ai vu le film en v.o., je ne connais pas donc les termes francophones – la beauté d’un dessin de BD et la poésie d’un oracle qui tisse des fils codés, j’ai trouvé qu’à l’écran, ça ne passait pas du tout.

Ça passe encore moins quand les protagonistes principaux (Wesley, Fox et Cross) survivent à l’écrasement d’un train qui plonge (cinématographiquement parlant, la scène est superbe, même si le blue screen se voit comme le nez au milieu de la figure) dans une gorge digne de la Terre du milieu du Seigneur des Anneaux.

Mais je serais encore prête à y croire.

Avis sur le scénario du film Wanted, choisis ton destin

Le problème, c’est que la deuxième moitié du film n’est qu’une succession de ce que j’appelerai de fausses fins: on croit le long-métrage terminé, mais non, un petit twist et ça repart.

C’est à ce moment là que le scénario montre toutes ses faiblesses et que l’action devient caricaturale: après six semaines d’entraînement, Wesley devient capable d’affronter les meilleurs combattants; il apprend que l’homme qu’il pensait être son père ne l’était pas et que son vrai père est en fait un assassin résistant, déterminé à empêcher Sloan de nuire; notre héros utilise une benne à ordure pour attraper des milliers de rats auxquels il fixe des explosifs pour détruire le repaire des assassins; Wesley parvient, en prononçant trois phrases, à convaincre Fox que Sloan n’est en fait qu’un méchant menteur, qui ne respecte plus le code éthique de la Fraternité, etc

Je sais, nous sommes dans un univers fantastique, où les repères humains n’ont plus de prise. Mais je n’ai pas embarqué. Et pourtant, ce n’est pas faute d’être bon public… mais là, non, ça ne passe tout simplement pas.

Est-ce parce qu’on a l’impression que le film a été réalisé – et écrit – avec un chronomètre à la main: tant de minutes d’action, tant de temps d’émotion et d’explication du passé des personnages (avec l’inévitable petite minute sur l’enfance de Fox), tant de secondes de nu (et oui, réjouissez-vous, on voit Angelina Jolie en costume d’Eve… de dos), x minutes d’effets spéciaux pour montrer les pouvoirs des assassins, tant de minutes de combat et de sang…

Tout cela est fait au détriment de la profondeur des personnages. Attention, je ne demande nullement un film prise de tête, je ne m’attends qu’à un peu de substance: comme Peter Parker en a une, comme Bruce Banner en possède. Je m’attends aussi à un scénario cohérent, pas à des morceaux de films collés bout à bout.

Quand on sait que la sortie de Wanted était originellement prévue pour mars, mais que certaines scènes ont du être tournées à nouveau pour satisfaire les patrons d’Universal, on trouve peut-être, dans cette information, l’explication des manques du film.

Le verdict de notre critique

Attendez donc le DVD pour le louer ou l’acheter !

VOIR AUSSI : La fameuse vidéo de crise de folie au bureau? Une pub virale pour Wanted !

Wanted, choisis ton destin : toutes les infos sur le film

L’affiche du film

Wanted, choisis ton destin : affiche du film

Un film réalisé par Timur Bekmambetov

Réalisateur russe, Timur Bekmambetov n’est pas connu du grand public hors de son pays. Et pourtant, il est à l’origine de Night Watch, un long métrage sorti en 2004 et qui a engrangé 16 millions au box-office russe, surpassant The Lord of the Rings: The Fellowship of the Ring! Deux ans plus tard, le deuxième volet du film, Night Watch rapporte 40 millions de dollars en Russie. Du jamais vu!

C’est donc tout naturellement que les producteurs américains se sont tourné vers lui pour cette adaptation cinématographique de Wanted, bande dessinée de Mark Millar et J.G. Jones. «Le langage visuel qu’emploie Timur est tellement unique que cette voix devait être entendue. Je n’avais jamais vu d’images comme les siennes. J’ai donc tout de suite pensé qu’en alliant sa capacité à créer un monde complètement nouveau au contenu que nous avions (NDLR: la bande-dessinée), nous pourrions offrir un film excitant, expérimental et pourtant accessible à tous les publics.» souligne le producteur Marc Platt.

Jim Lemley, associé de Timur Bekmambetov, ajoute: «Il s’est écoulé deux ans entre la première ébauche du scénario et le début du tournage.[…] Vous pourriez mettre trois personnes dans une pièce, leur donner la même caméras et leur demander de faire la même prise de vue, celle de Timur serait étonnante.»

Le respect de la BD

Comme le précise Mark Millar, co-auteur de la bande-dessinée, Timur Bekmambetov a respecté son œuvre. «Les 40 premières minutes du film sont à peu près identiques, scène pour scène, à la BD et j’en suis particulièrement heureux. Ce n’était pas du tout le cas avec le premier scénario, mais dès que Tibur a été engagé, il a véritablement adopté des éléments très sombres de l’œuvre originale. Je pensais vraiment que la production allait laisser tomber les choses les moins conventionnelles, mais non. Les sous-titres, les voix-off, les dialogues et même des séquences entières ont été conservées.»

Une distribution prestigieuse

James McAvoy

Wanted, c’est l’histoire de Wesley (James McAvoy), un mec ordinaire, une véritable carpette qui se contente d’aller pointer tous les jours à son travail. Timur Bekmambetov explique: «On voit Wesley grandir, il découvre ses habiletés, et son intelligence. Au début, c’est un jeune homme faible, dont tout le monde pense que c’est un paumé. C’est tout simplement parce qu’il ne croit pas en lui et qu’il ne sait pas ce qu’il est. Il est différent. Il est unique en son genre. Une fois qu’il réalise ça, il grandit et devient à la fois un homme et un tueur.»

Morgan Freeman

Morgan Freeman interprète le rôle de Sloan, le dirigeant de la Fraternité qui recrutera Wesley. «J’ai joué dans beaucoup, beaucoup de films» explique l’acteur. «Je suis toujours à la recherche de quelque chose de différent, ça ne m’intéresse pas d’obtenir toujours le même genre de rôles. Quand j’ai lu le scénario de Wanted, j’ai tout de suite trouvé que le concept était convaincant, de plus, Timur est un cinéaste fort intéressant. Combinez ces éléments au reste de la distribution et au fait que je n’ai pas fait beaucoup de films d’action et vous saurez pourquoi j’ai tenu à m’associer au projet.»

Angelina Jolie

«Nous avons eu beaucoup de chance – et nous avons été fort heureux – de pouvoir compter sur Angelina Jolie pour incarner Fox» souligne le réalisateur. «C’est une actrice extrêmement solide et c’est aussi une perfectionniste. C’est aussi quelqu’un de très profond, de talentueux et de terre-à-terre. Nous avons travaillé avec elle sur ses dialogues, et elle a vraiment contribué à en faire quelque chose de beaucoup plus fort. Lorsque nous l’avons rencontrée pour la première fois, nous avons parlé de son personnage. À partir de ce moment-là, elle a tout fait pour que son personnage soit dans la lignée de ce que nous avions convenu.»

Wanted
Recherché (au Québec) et Wanted: Choisis ton destin (en France)

Interprètes: James McAvoy, Morgan Freeman, Terence Stamp, Angelina Jolie, Thomas Kretschmann, Common, Kristen Hager, Marc Warren, David O’Hara

Réalisateur: Timur Bekmambetov

Budget (estimé): 65 millions de dollars

Scénario: Michael Brandt, Derek Haas, Chris Morgan

Producteur: Jim Lemley, Jason Netter, Marc E. Platt, Iain Smith

Notez cet article

Virginie Hamel
Rédactrice web passionnée par la culture, le cinéma et l'actualité insolite. J'adore partager mes découvertes et donner mon avis et des conseils sur des sujets très variés.

    You may also like

    Comments

    Leave a reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *