App Annie, référence mondiale en données et enseignements sur le marché des applications mobiles, publie aujourd’hui une étude sur l’état de l’industrie des jeux vidéo mobile en 2018. Temps passé, usages, tendances, App Annie passe au peigne fin un secteur en constante croissance.

Les jeux mobiles représentent 10% du temps passé sur les applis et 74% des dépenses consommateurs

Le temps consacré à l’ensemble des applications a augmenté de 50 % au cours des deux dernières années : les applications sociales et de communication ont représenté 50% du temps total passé en 2018 au niveau mondial, suivies par les services de vidéos et de streaming à 15% et les jeux à 10%.

La croissance globale de l’engagement dans les jeux mobiles continue d’augmenter à un taux d’environ 10 % par an notamment grâce à l’engagement accru des joueurs existants qui investissent plus de temps dans les jeux que par le passé, mais elle provient aussi des marchés moins matures qui utilisent des smartphones depuis peu.

étude jeux-vidéo mobile - 01
étude jeux-vidéo mobile - 02

Avec un peu plus de 8 jeux téléchargés par mois en 2018, les utilisateurs français sont ceux qui possèdent le plus de jeux sur leurs smartphones mais n’en utilisent que la moitié. La croissance de leurs dépenses consommateurs dans les jeux a d’ailleurs augmentée de 60% depuis 2016, même si ces dépenses sont largement dominées par la Chine, les Etats-Unis et le Japon.

Le mobile a également contribué à élargir la tranche d’âge des joueurs et leurs profils. La majorité des joueurs sur mobile ont plus de 25 ans (79% des joueurs en France). Cela s’explique notamment par le peu de contrainte que représente le mobile : les jeux ne demandent pas de matériel spécifique à installer et la plupart sont accessibles gratuitement, facilitant donc les téléchargements. Par conséquent, de plus en plus de gens ne se considérant pas comme des « gamers » le sont devenus par défaut sur leurs smartphones.

Google Play domine les téléchargements, Apple Store les dépenses consommateurs

En matière de montants consacrés aux jeux en 2018 dans le monde, 64% des dépenses consommateurs mondiales ont été enregistrées sur iOS tandis que Google Play se taille la part du lion des installations avec 72% des téléchargements totaux, soit 1,6 millions de jeux.

étude jeux-vidéo mobile - 03

Les jeux mobiles continuent à creuser l’écart avec les jeux PC/MAC et consoles
Dès 2014 le jeu mobile a dépassé les jeux sur consoles et sur PC et Mac en matière de dépenses consommateurs. En 2018 cette avance s’est encore creusée, avec désormais avec des revenus 1,2 fois plus élevées que sur PC et Mac et que sur les consoles de salon, grâce à une augmentation du nombre d’utilisateurs et des dépenses moyennes.

étude jeux-vidéo mobile - 04

Les jeux Battle Royale et multi-plateformes se hissent au top des classements

En 2018, le mobile est devenu une plate-forme de jeu sophistiquée, offrant des expériences multi-joueurs à grande échelle, telles que les jeux de Battle royale Fortnite et PUBG MOBILE similaires aux jeux sur console.

étude jeux-vidéo mobile - 05

La croissance de la Chine limitée en raison du gel des licences des jeux

Alors que les dépenses de consommation mondiales ont augmenté en 2018, la Chine a été touchée au troisième trimestre en raison d’une réglementation limitant l’accès aux jeux vidéo. Par conséquence, la croissance chinoise enregistre une croissance à 4% alors que la croissance mondiale atteint 13% par rapport à 2017.

étude jeux-vidéo mobile - 06

Les éditeurs de jeux en Chine ont continué de cibler des marchés mondiaux lucratifs à l’étranger et ont connu un succès accru sur les marchés à l’extérieur de l’APAC, en particulier en Amérique avec une croissance de 140 % depuis 2016.

étude jeux-vidéo mobile - 07
Les jeux mobiles ont représenté 33% des téléchargements mondiaux en 2018
4 / 1 vote

Yoann Pages
Je suis tombé dans la marmite du digital quand j'étais tout petit !

    You may also like

    Comments

    Leave a reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *