chiffres du black friday 2019 en e-commerce

Vous n’avez pas pu passer à côté du black friday cette année. Le phénomène a pris une ampleur incroyable en 2019, à tel point qu’on avait presque hâte que ça se termine ! En effet, les e-commerçants nous ont largements abreuvés de publicités sur tous les médias pour presque 10 jours de soldes ! En effet, si on prend l’exemple d’Amzon, leur Black Friday Week a démarré dès le vendredi 22 novembre (soit une semaine avant la date officielle du 29) et s’est ^prologée jusqu’au lundi 2 décembre avec le Cyber Monday. Après cette frénésie de bons plans et de promotions, il est temps de faire le bilan et d’étudier les chiffres. Il semble que les acteurs du e-commerce ont réussi leur coup !

La stratégie de la “Black Week” a payée en France !

En effet cette année, le chiffre d’affaires des e-commerçants français, issu de la semaine du Black Friday 2019, est en croissance de + 30,88 % par rapport à l’an passé.

D’un côté, l’effet Black Friday s’est poursuivi jusqu’au dimanche, avec les annonceurs qui ont maintenu leurs promotions sur le week-end. De l’autre côté, les ventes et le trafic qui ont augmenté depuis le début de la semaine, témoignant d’une stratégie davantage « Black Week » par rapport à l’année passée.

Quant à la journée de vendredi il s’agit bien d’une journée “exceptionnelle” puisque le chiffre d’affaires réalisé a augmenté de 243% par rapport à une journée standard.

L’effet Black Friday ne semble pas s’essouffler pour les e-commerçants, cependant l’effet pic du vendredi se trouve désormais dilué au cours d’une véritable Black Week.

VOIR AUSSI : Black Friday : 7 astuces pour faire encore plus d’économies !

Les chiffres et informations clés du black friday 2019 résumés dans une infographie

JVWEB, pionnier du marketing digital, a réalisé l’infographie qui résume les tendances principales de cette édition du Black Friday pour les e-commerçants. L’étude a été réalisée sur la base de plus de 2 700 comptes Google Ads connecté à l’outil SEISO.

infographie : les chiffres du black friday 2019

Une journée du vendredi 29 novembre 2019 exceptionnelle !

L’étude remonte un chiffre d’affaires de +243% par rapport à un jour moyen lors de la journée de soldes en ligne du black friday. Le chiffre d’affaires était ainsi de +19% par rapport à l’année dernière sur cette seule journée.

Une semaine “Black Week” incroyable !

L’effet black friday week a eu un impact non négligeable puisque, si on étant la comparaison, la croissance du chiffre d’affaires est encore plus importante. En effet, l’augmentation du CA 2019 est de 30,88% par rapport à 2018 si on étend la comparaison toute la semaine “Black Week”.

Des internautes à la recherche de bons plans

On constate aussi une augmentation du trafic sur les sites e-commerce en comparaison avec l’année dernière. Les internautes ont été davantage actifs dans leur recherche de bons plans, et ce non seulement le vendredi mais tout au long de la semaine. Les annonceurs ont ainsi capté une hausse de trafic de +28,85% par rapport à l’an passé.

Un taux de conversion également en hausse

Les annonceurs étudiés ont réussi à transformer avec un taux de conversion en hausse de +14,16%. La quantité de commandes issues de la black week est en croissance de 47,10% par rapport à l’an passé.

Un panier moyen en légère baisse

La valeur moyenne des commandes issues de Google Ads sur la période du Black Friday 2019 baisse à 80,90€ par vente en moyenne versus 81,26€ en 2018.

Au final, l’opération Balck friday conserve une rentabilité quasi stable par rapport à l’an dernier (-3,70%) pour davantage de ventes.

Quel avenir pour le black friday en 2020 ?

Il semble de donc que le black friday ne soit pas prêt de s’essouffler pour les annonceurs e-commerçants. Cependant, l’effet pic du vendredi se trouve désormais dilué au cours d’une véritable Black Week. Si les effets étaient bénéfiques cette année, il faut cependant éviter de trop tirer sur la corde… Le risque est que les internautes finissent par se lasser de cette “sur-sollicitation”. Et au final, on pourrait voir une effet d’essoufflement dans les années à venir.

Charge aux acteurs du e-commerce de s’adapter pour que cet événement exceptionnel le reste !

Yoann Pages
Je suis tombé dans la marmite du digital quand j'étais tout petit !

    You may also like

    Comments

    Leave a reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *