safari au Kenya

Plusieurs sites et réserves naturels sont à découvrir lors d’un voyage au Kenya. Chacun d’entre eux permet aux routards de vivre une expérience inédite à travers une végétation luxuriante. Lors de cette échappée, la rencontre des locaux et l’observation des animaux sauvages seront au programme. C’est le moment de vivre une aventure safari inoubliable.

Le parc national de Nairobi, un parc zoologique « grandeur nature »

Dès la première journée au Kenya, il s’avère impossible de ne pas mettre le pied au parc national de Nairobi. Profitant d’une superficie de 114 km², cette aire protégée constitue une étape exceptionnelle durant ce séjour. Et pour cause, elle permet aux visiteurs une bonne initiation aux safaris en pleine nature. Avec son allure de parc zoologique, le parc national de Nairobi est un endroit privilégié pour admirer les derniers rhinocéros noirs. On y trouve aussi d’autres espèces d’animaux sauvages comme le lion, la girafe ou encore le guépard. Comme il s’agit d’une réserve qui se trouve à proximité de la ville, elle détient un centre d’orphelinat pour éléphant. Cet endroit recueille également les animaux blessés afin de leur offrir un soin approprié. Ici, les visiteurs auront l’opportunité de caresser un guépard, de nettoyer les animaux et bien d’autres. La partie humide du parc abrite des hippopotames et des crocodiles.

Hell’s Gate, un parc national recommandé aux adeptes d’aventure et de safari

Un lieu de prédilection pour les amateurs de safari en Afrique, le parc national de Hell’s Gate impressionne les voyageurs curieux. Cet endroit fait partie des plus impressionnants sites de la Vallée du Grand Rift. Il se découvre à l’occasion d’un safari kenya marco vasco ou bien lors de prochaines vacances dans le continent. Il existe plusieurs façons d’explorer ce parc : randonnée à pied, balade à vélo, trek ou bien safari en 4×4. Ce parc constitue un véritable concentré de nature niché dans un paysage époustouflant formé de falaises rouges. Les animaux sauvages y trouvent un refuge idéal, ce qui permet aux touristes de les observer facilement durant leur safari. Afin de varier les plaisirs, une halte près de la Fisher Tower est recommandée. Il s’agit d’un monument volcanique de 25 m de hauteur. Pour mieux appréhender la visite de ce parc, il est conseillé d’emprunter le circuit Buffalo.

Découvrir entre amis Kakamega, la dernière forêt primaire du Kenya

Un véritable musée d’histoire naturelle à ciel ouvert, la forêt de Kakamega est un lieu de prédilection pour les amoureux de la nature. On y découvre diverses espèces animalières et d’oiseaux en tout genre. Cette aire protégée est un refuge d’exception pour les primates, mais on y observe aussi des caméléons et des papillons. Cette forêt primaire procure aux aventuriers un cadre parfait pour s’adonner au safari ou à la randonnée en pleine jungle. Son attraction principale reste sans doute la rencontre des nombreuses espèces de primates qui habitent dans ce milieu naturel. Pour avoir une idée, les touristes auront l’occasion d’y observer des colobes, des babouins ainsi que des singes argentés. Tout au long de l’escapade, on ne manquera pas de voir de près des oiseaux colorés et d’autres espèces endémiques. Par exemple, il y a la civette africaine, l’écureuil géant, la mangouste d’Égypte et bien d’autres.

safari Kenya

VOIR AUSSI : Quels endroits visiter pendant des vacances en Afrique ?

Le parc des Aberdares, l’endroit idéal pour faire du safari en altitude

Situé en plein centre de l’un des plus hauts massifs boisés du Kenya, le parc des Aberdares garantit une ambiance atypique. Il reste une adresse de choix pour contempler de magnifiques paysages de forêts, de vallées et de cascades. Ce parc se trouve à moins de 200 km de Nairobi et son point le plus haut culmine à 4 000 m d’altitude. Ce site est surtout recommandé pour observer des éléphants et des buffles surgissant de la brume ou de la forêt. Aux environs de ce parc, on peut constater des paysages agrémentés de forêts denses et de montagnes vertigineuses. Ici, les animaux sauvages sont visibles un peu partout, même s’il semble parfois difficile de les apercevoir. Le parc des Aberdares reste ainsi l’endroit par excellence pour croiser des élans, des hyènes et des éléphants de montagne. On y trouve aussi quelque groupe de singes colobes.

S’aventurer à travers le parc national de Meru, un sanctuaire écologique

Dominé par une nature encore à l’état sauvage, le parc de Meru est situé à environ 350 km de la capitale. Il abrite un incroyable sanctuaire écologique où l’on peut découvrir diverses espèces d’animaux comme le crocodile, le zèbre de Grèvy, la girafe réticulée et bien d’autres. Cette réserve naturelle fait partie des régions les plus inexploitées et les plus variées du Kenya. Un safari sur place se déroule souvent dans une intimité la plus totale. Durant le parcours de ce site, les touristes auront le privilège d’observer quelques espèces endémiques telles que le koudou et la gazelle girafe. Le décor est naturellement préservé, même si le parc a subi autrefois les effets indésirables du braconnage intensif. Il existe plusieurs manières de partir dans cet endroit, soit en 4×4, à dos de dromadaire ou en minibus.

Vidéo : voici ce que vous verrez lors d’un safari au Kenya !

Yoann Pages
Je suis tombé dans la marmite du digital quand j'étais tout petit !

    You may also like

    Comments

    Leave a reply

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *