nintendo switch pénurie

Depuis la crise sanitaire de l’année dernière, la Nintendo Switch reste à la tête des ventes. Le Covid-19 n’a pas réussi à atteindre la production de la console hybride de Nintendo, contrairement à ses concurrents. Malheureusement, la pénurie de composants a eu finalement raison du géant japonais des jeux vidéos. La console du plombier italien n’a pas su contrer le fléau, et baisse sa production de 20% pour la fin de l’année. Explications.

Une baisse de production de la Nintendo Switch, due à la pénurie de puces

La période des fêtes se rapproche à grands pas. C’est le moment où la demande afflue le plus, et la Nintendo Switch figure parmi les consoles les plus convoitées. Malheureusement, nous craignons que l’offre ne suffise pas à satisfaire la demande pour cette année. D’après le rapport de Nikkei, Nintendo s’est résigné à baisser le taux de production de sa console hybride. La firme décide de mettre en vente 25,5 millions de consoles jusqu’à la fin de l’année 2021. C’est 20% de moins que celui de l’année 2020, estimée à 28,83 millions d’unités.

La cause de cette baisse de production de la Nintendo Switch serait la pénurie de composants, affectant l’industrie électronique mondiale. Depuis le début de la crise sanitaire en 2020, le monde de la nouvelle technologie souffre de pénurie de composants électroniques et informatiques. Les fabricants de ces composants ont dû baisser le taux de production, faute d’effectif et de restriction sanitaire. Puces, cartes graphiques … Toutes les dernières générations de consoles et PC en ont subi les conséquences. Ces dernières ne sont disponibles qu’en faible quantité même au moment où l’on écrit. Et il semble bien que la Nintendo Switch rejoigne le rang des victimes de la pénurie, après avoir résisté pendant un an.

Voir aussi : La Xbox Mini Fridge se confirme, la précommande est ouverte !

Un avenir menacé pour la Nintendo Switch ?

Malgré la pénurie mondiale depuis 2020, Nintendo a réussi à maintenir ses objectifs de production. Mais la pénurie de composants, entraînant la baisse de production de la Nintendo Switch, va impacter son avenir. Comme avec les consoles de Sony et Microsoft, Big N va devoir revoir sa situation financière pour s’adapter à la situation actuelle. Les rapports financiers du deuxième trimestre de Nintendo seront disponibles cette semaine. Nous pourrons donc voir si la firme va réviser ses objectifs à la baisse.

Voir aussi : Retrouvez nos astuces pour augmenter vos chances d’avoir une PS5 !

La situation sanitaire mondiale n’est pas près de s’améliorer dans les mois qui viennent. Même si le monde commence à se redresser, la pénurie des composants persiste encore et toujours. Selon Nikkei, Nintendo reconnaît que cette pénurie est un problème. “Nous évaluons leur impact sur notre production », rajoute la firme. Enfin, Nintendo tient à rassurer les fans pour la période des fêtes. « L’impact prolongé du COVID-19 et de la pénurie mondiale de semi-conducteurs crée un état d’incertitude continue. Cela entraîne la possibilité d’un impact futur sur la production et l’expédition. Bien que ces risques et d’autres imprévus existent, nous continuons de prendre toutes les mesures nécessaires dans la conduite de nos affaires ». Nous attendons donc l’arrivée du rapport financier, pour voir la stratégie de Nintendo face à la pénurie.

Rate this post

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *