microsoft blizzard activision

Le deal du siècle ! C’est ce que nous pouvons dire de la nouvelle survenue hier soir. Toujours dans l’optique d’enrichir sa ludothèque, le géant américain Microsoft annonce l’acquisition d’Activision Blizzard, le studio à l’origine de franchises Call of Duty, Overwatch ou encore World of Warcraft. Après la rumeur d’un éventuel rachat titanesque de la part de Microsoft, le propriétaire de la Xbox officialise la nouvelle. Désormais Xbox est la nouvelle maison de Call of Duty, Diablo, Overwatch et de toutes les autres franchises d’Activision Blizzard.

Microsoft – Activision Blizzard : un rachat de 70 milliards de dollars

Pour couper court aux éventuelles rumeurs, le directeur de la Xbox, Phil Spencer, a écrit le billet de blog annonçant l’accord. Microsoft a conclu l’accord du rachat d’Activision Blizzard et tout le personnel y figurant dans le studio. Il comprend les équipes de développement d’Activision Publishing, Blizzard Entertainment, Beenox, Demonware, Digital Legends, High Moon Studios, Infinity Ward, King, Major League Gaming, Radical Entertainment, Raven Software, Sledgehammer Games, Toys pour Bob et Treyarch.

Le montant de cet accord s’élève à une somme colossale de 68,7 milliards de dollars. C’est presque dix fois plus que le montant de 7,5 milliards de dollars dépensés par Microsoft pour son acquisition de Bethesda en 2020. C’est une première dans l’industrie du jeu vidéo dans le monde. Microsoft a atteint les sommets en déboursant presque 70 milliards de dollars pour un studio en voie d’extinction. En guise de comparaison, Take-Two a annoncé l’une des plus importantes acquisitions dans l’histoire du jeu la semaine dernière. Ce dernier a révélé le rachat de Zynga pour près de 13 milliards de dollars. Voyez vous-même l’écart !

« En tant qu’équipes, nous avons pour mission d’étendre la joie et la communauté du jeu à tout le monde sur la planète », déclare Phil Spencer dans le billet de blog. « Nous savons tous que le jeu vidéo est la forme de divertissement la plus vibrante et la plus dynamique au monde, et nous avons expérimenté le pouvoir de la connexion sociale et de l’amitié que le jeu rend possibles. Alors que nous poursuivons cette mission, c’est avec une immense fierté d’annoncer que Microsoft a accepté d’acquérir Activision Blizzard. »

Voir aussi : Microsoft révèle l’arrêt de production de la Xbox One

Le Xbox Game Pass, le prochain leader du cloud gaming ?

Avec ce rachat spectaculaire, Microsoft accueille 30 studios de développement de jeux en son sein. Pour le moment, nous ne savons pas si les prochains jeux développés par ces studios seront exclusifs aux plates-formes Xbox. En attendant, ceux actuellement considérés comme des titres multiplateformes comme Call of Duty le resteront…pour le moment.

Selon toujours Phil Spencer, Activision Blizzard et Microsoft Gaming continueront à fonctionner de manière indépendante jusqu’à la clôture de la transaction. On estime cette clôture au cours de l’année 2023 (juillet 2022 à juin 2023). Une fois l’accord conclu et la transaction effectuée, Microsoft deviendra la troisième plus grande société de jeux au monde en termes de revenus, derrière Tencent et Sony. Phil Spencer sera donc le nouveau PDG d’Activision Blizzard en addition avec Xbox.

« À la clôture, nous proposerons autant de jeux Activision Blizzard que possible dans Xbox Game Pass et PC Game Pass. Cela comprendra à la fois de nouveaux titres et des jeux issus de l’incroyable catalogue d’Activision Blizzard » ajoute Phil Spencer. « Nous avons également annoncé aujourd’hui que Game Pass compte désormais plus de 25 millions d’abonnés. Comme toujours, nous sommes impatients de continuer à ajouter plus de valeur et plus de grands jeux à Game Pass. »

Voir aussi : Pénurie de PS5: Sony revient sur la production de la PS4 !

Cette acquisition sera un atout de plus pour Microsoft et Xbox pour se développer dans le Cloud Gaming. Et avec la richesse en catalogue de Xbox Game Pass, Microsoft deviendra à coup sûr la plus puissante firme vidéoludique du monde.

Pour voir l’actualité en vidéo, c’est ici :

Notez cet article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.