star wars visions disney+

Stars Wars a marqué le coeur des fans lors de la PS5 Showcase de la semaine dernière. Mais pas seulement : Disney+ a donné une nouvelle vie à la franchise. Dans une galaxie lointaine, très lointaine, la saga Skywalker cède peu à peu sa place d’intrigue principale. A la place, nous aurons droit à neuf longs métrages, chacun produit par un studio différent. Dans sa nouvelle série intitulée Star Wars Visions, Disney+ prouve que la saga d’anthologie est aussi meilleure lorsqu’il explore de nouvelles intrigues. Il nous fait également connaître des personnages et des planètes encore méconnues des fans. Nous avons visionné la série et nous sommes ravis de vous donner notre avis sur la série animée. Embarquement immédiat !

Star Wars Visions : une vraie beauté animée japonaise

Finement dessinée, et portant la signature de chaque studio, Star Wars Visions offre neuf courts métrages uniques. La série est produite par sept studios différents dont Kamikaze Douga, Geno Studio (Twin Engine), Studio Colorido (Twin Engine), TRIGGER, Kinema Citrus, Science Saru, et Production I.G.  Chacun des épisodes dure entre 13 et 22 minutes. Disney+ présente sa nouvelle série comme une «perspective culturelle nouvelle et diversifiée». En des termes plus appropriés, elle est une opportunité pour les dizaines de talentueux animateurs japonais d’exprimer leur propre création et de les rendre vivantes.

Parmi les neuf longs métrages, on peut citer, “T0-B1” d’Abel Góngora. Au premier regard, on reconnaît tout de suite l’inspiration du dessinateur : Astro Boy d’Osamu Tezuka. Dans TO-B1, Abel Góngora nous montre un droïde qui rêve d’être un Jedi. On peut aussi citer l’épisode “Tattooine Rhapsody” de Taku Kimura et Studio Colorido. Les personnages sont dessinés dans un style presque chibi, typique des mangas japonais. Petit point positif dans Star Wars Visions : la série évite d’inclure des visages familiers en tant que fan service. C’est une vraie ode à la nouveauté que nous apprécions vraiment.

Qu’en est-il des doublages de voix ?

Disney+ se tourne vers des acteurs de la voix associée à un choix occasionnel de cascadeurs de célébrités. Ce qui est dommage, c’est que certains ne collent pas à l’esprit du long métrage. Néanmoins, les acteurs comme David Harbour, Joseph Gordon-Levitt et Simu Liu ont fait leur possible de vivifier chaque épisode avec leurs voix.

Parmi les doublages qui nous ont séduits, on note « Akakiri » de Science SARU (avec Henry Golding, Jamie Chung, Keone Young, George Takei, Lorraine Tousant et Paul Nakauchi) et « The Duel » de Kamikaze Douga (avec Lucy Liu et Brian Tee comme doubleurs). Non seulement les voix des acteurs donnent vie à ces histoires : les intrigues elle-mêmes sont à couper le souffle.

Il y a encore beaucoup à dire sur Star Wars Visions. Mais en résumé, regarder la série nous mène à une sorte d’émerveillement sans fin. Quelque chose qui n’était plus présente dans les dernières œuvres Star Wars depuis un certain temps. Si vous voulez vous immerger dans l’univers de Star Wars Visions, la série est déjà disponible en exclusivité sur Disney+.

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *