La course vers l’espace entre milliardaires est lancée ! En effet, le Britannique Sir Richard Branson a annoncé qu’il souhaiterait faire partie de l’équipage du SpaceShipTwo. Ce vaisseau du Virgin Galactic décollera pour l’espace dès le 11 juillet prochain. Si cette annonce se réalise, il devancera le patron d’Amazon, Jeff Bezos, de 9 jours. Ce dernier prévoit également d’aller dans l’espace le 20 juillet, grâce à sa propre société Blue Origin.

Quatrième et dernier vol pour Virgin Galactic avec Unity 22

Mais qu’est-ce que Virgin Galactic ? Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’une société créée par le milliardaire britannique Sir Richard Branson. Le principal but de l’entreprise est de proposer des vols touristiques accessibles au public…dans l’espace. À son origine, le projet s’annonce grandiose et irréalisable. En effet, les premiers essais de vol ont résulté par des pertes matérielles et humaines : un vaisseau détruit et un pilote mort. Mais maintenant, Virgin Galactic a désormais l’autorisation de la FAA (le régulateur de l’espace aérien américain), de transporter « des participants à un vol dans l’espace ».

Portant le nom de code Unity 22, ce sera le quatrième et dernier vol d’essai de la société. L’équipage embarquera dans le vaisseau SpaceShipTwo le 11 juillet prochain pour quelques minutes de voyage suborbital. L’équipage sera composé de deux pilotes et quatre spécialistes de mission en cabine. L’un de ces passagers est le fondateur de l’entreprise, Richard Branson, qui évaluera l’expérience des astronautes privés que Virgin Galactic envisage d’offrir à ses futurs clients.

Selon le PDG de Virgin Galactic, Michael Colglazier, la société était prête à lancer la mission Unity 22 après avoir terminé l’analyse des données de son vol d’essai du 22 mai. En effet, la société a achevé le vol propulsé par fusée en mai, après des mois de retard. Il devait initialement décoller en décembre 2020, mais le lancement n’a pas eu lieu, car le moteur de fusée de SpaceShipTwo ne s’est pas allumé.

Lancement imminent !

Aujourd’hui, la compagnie pense qu’elle est prête à franchir une nouvelle étape vers l’offre de vols commerciaux suborbitaux. La mission Unity 22 se concentrera sur l’évaluation de l’environnement de la cabine du vaisseau spatial, du confort des sièges, de l’expérience en apesanteur et des vues sur la Terre qu’il peut offrir aux passagers. Il démontrera également les conditions de réalisation d’expériences sur l’homme. Tout ça afin d’offrir un service exemplaire, pour un voyage dans l’espace.

En plus du milliardaire Sir Richard Branson et des deux pilotes, deux autres passagers s’ajouteront à la liste de l’équipage. L’instructeur en chef des astronautes de Virgin Galactic, Beth Moses, supervisera l’exécution des objectifs du vol d’essai. L’ingénieur en chef des opérations Colin Bennett évaluera l’équipement, les procédures et l’expérience de la cabine. Enfin, Sirisha Bandla, vice-présidente des affaires gouvernementales et des opérations de recherche, sera chargée de mener les expériences humaines à bord.

Virgin Galactic diffusera un livestream du vol spatial sur son site Web, ainsi que sur ses pages Facebook, Twitter et YouTube. La diffusion en direct commencera à 9 heures le jour du vol. A noter que l’heure de la diffusion pourrait être retardé, en fonction des conditions météorologiques et techniques. Si la mission réussit, la compagnie a l’intention de relancer la vente de billets prochainement et d’effectuer deux vols supplémentaires avant de commencer ses vols payants l’année prochaine. La conquête de l’espace ne sera plus que de la science-fiction. Rendez-vous le 11 juillet !

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *