Diane Kruger est en pleine forme en tant qu’agent du Mossad dans le thriller d’espionnage de Yuval Adler. The Operative est inspiré de faits réels relatés dans le roman “The English Teacher”. Découvrez notre critique du film et notre avis.

Synopsys et bande annonce

À la fin des années 2000, alors que le monde craint que l’Iran ne se dote de l’arme atomique, Rachel, ex-agente du Mossad infiltrée à Téhéran, disparaît sans laisser de trace. Thomas, son référent de mission, doit la retrouver entre Orient et Occident, car Rachel doit revenir à tout prix sous le contrôle de l’organisation… ou être éliminée.

Critique du film “The operative”

“Operation Business as Usual” est le nom de la mission d’infiltration assignée à l’agent du Mossad Rachel Currin à Téhéran : une étiquette sciemment ironique pour une entreprise difficile qui devient de moins en moins orthodoxe avec le temps. Ce serait aussi un titre approprié pour “The Operative”, un thriller d’espionnage est à la fois réussi et sans surprise du réalisateur et scénariste israélien Yuval Adler, qui offre une autre vitrine bien ajustée à la ferme détermination de Diane Kruger en tant qu’interprète.

Un thriller d’espionnage à la fois réussi et sans surprise

Un peu comme le récent “In the Fade” de Fatih Akin, c’est une pièce de genre par ailleurs assez impersonnelle qui pèse sur chaque mot, chaque mouvement et chaque regard d’acier de sa vedette. La présence de Diane Kruger assurera l’intérêt international de cette première Berlinale hors compétition, la distribution multiplateforme faisant probablement partie de son plan d’affaires.

VOIR AUSSI : Critique et avis du film “Wild Rose” : le nouveau “Star is Born” !

Un film inspiré de faits réels

The Operative est tiré du roman “The English Teacher” de l’ancien agent de renseignements israélien Yiftach Reicher Atir. Un livre lui même inspiré de faits réels avec un condensé de témoignages d’agentes du Mossad. Il s’applique à rendre compte avec authenticité de l’expérience du métier d’espion au Moyen-Orient. Le cinéaste Yuval Adler a été séduit par cette histoire authentique qu’il a souhaité porter à l’écran.

Lorsque j’ai lu “The English Teacher”, j’ai été captivé. Son soin à décrire les conséquences psychologiques du travail de l’espion, son extrême souci du détail et son exploration de l’aspect personnel du renseignement d’origine humaine m’ont fasciné. Le roman s’inspire de véritables agents et de faits réels, si bien qu’il a été fortement censuré à sa parution en Israël.”

Yuval Adler

Diane Kruger crève l’écran

La performance de Diane Kruger fonctionne de telle sorte que nous ne sommes jamais tout à fait sûrs si elle est amoureuse ou si elle joue son propre contre-jeu. Quoi qu’il en soit, au fur et à mesure que la situation s’aggrave, Rachel, Farhad et Thomas sont tous, à des degrés divers, coincés et piégés par des secrets et des loyautés contradictoires.

Diane Kruger (Rachel) et Cas Anvar (Farhad) dans The Operative
Diane Kruger (Rachel) et Cas Anvar (Farhad) dans The Operative

Un scénario bien ficelé

Le scénario d’Adler saute d’un bond dans le temps, ouvrant le récit à un point crucial à environ deux tiers du chemin, avant de revenir en arrière. Un cadre de thriller omniprésent maintient assez bien rangé, bien qu’il sape les premières étapes d’une certaine tension.

Une histoire d’espionnage…

The Operative suit l’histoire de Rachel (Diane Kruger), une espionne malhonnête du Mossad, une force de renseignement nationale israélienne redoutée, qui disparaît sans laisser de trace lors des funérailles de son père à Londres. Le seul indice pour savoir où elle se trouve est un appel téléphonique crypté qu’elle passe à son ancien maître Thomas (Morgan Freeman), qui est ensuite convoqué d’Allemagne en Israël par le Mossad.

Alors que la vie de Rachel est plongée dans ses affectations dans le cadre d’une vaste enquête d’espionnage contre le programme nucléaire iranien, Thomas doit retracer ses pas pour déterminer quelles menaces elle peut maintenant représenter pour leur opération, tout en travaillant à la protéger.

… autour du conflit israélo-arabe

A part quelques épisodes de la série “Shooter” de USA Network, c’est la première œuvre d’Adler en tant que réalisateur depuis ses débuts en 2013 à “Bethléem”. Un film tendu et efficace construit autour du conflit israélo-arabe qui promettait de grandes choses à venir. En tant que divertissement grand public robuste et intelligent, “The Operative” tient cette promesse, même si la saveur agitée de “Bethlehem” a été quelque peu diluée dans la rue.

The operative : notre avis sur le film

Un thriller d’espionnage intéressant mais sans véritable surprise, qui offre une autre vitrine bien adaptée à la détermination de Diane Kruger en tant qu’interprète. L’actrice est convaincante dans le rôle central persuasive dans sa représentation de l’espionnage contemporain/ Le film dans son ensemble est quant à lui moins convaincant pour expliquer pourquoi elle a travaillé pour le Mossad.

Affiche et informations du film

  • Date de sortie : 24 juillet 2019
  • Durée : 1h 56min
  • Réalisateur : Yuval Adler
  • Acteurs princpaux : Diane Kruger, Martin Freeman, Cas Anvar
  • Genres : Thriller, Espionnage
  • Nationalités : Allemand, Israélien, Français
The Operative : affiche du film 2019
The operative : critique et avis du film 2019 avec Diane Kruger
4.3 / 19 votes

Virginie Hamel
Rédactrice web passionnée par la culture, le cinéma et l'actualité insolite. J'adore partager mes découvertes et donner mon avis et des conseils sur des sujets très variés.

    You may also like

    Comments

    Leave a reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *