Peter Jackson est le producteur de District 9, un film de science-fiction réalisé par Neill Blomkamp et mettant en vedette Sharlto Copley et David James. Voici la bande-annonce, les photos, des extraits vidéos et tous les secrets de production.

District 9 (notre critique) sort sur les écrans le 14 août prochain et sera présenté en France le 16 septembre. Produit par Peter Jackson, réalisé par Neill Blomkamp d’après un scénario écrit par le réalisateur et Terri Tatchell, District 9 a fait l’objet d’une présentation à Comic-Con par Peter Jackson, Neill Blomkamp et Sharlto Copley dont vous trouverez la vidéo ci-contre, à droite. Nous avons également inclus, en plus des bandes-annonces en version originale, version française et version sous-titrée en français, une featurette sur le making of de ce film de science-fiction, attendu avec impatience.

La bande annonce du film

Synopsys : bienvenue dans le District 9 !

Les extra-terrestres sont arrivés sur Terre il y a plus de 20 ans. L’humanité s’attendait à une attaque ou à des progrès technologiques fulgurants. Aucun de ces deux scénarios ne s »est produit. En revanche, les extra-terrestres sont des réfugiés de leur propre planète. Les créatures ont été placées dans un campement de fortune en Afrique du Sud, le District 9, le temps que les gouvernements des différents pays déterminent leur sort. Mais, à présent, la patience de la population mondiale est épuisée. Le contrôle des extra-terrestres a été confié à Multi-National United (MNU), une société privée qui ne se préoccupe absolument pas du bien-être des étrangers. La compagnie réalisera des profits exceptionnels si elle arrive à faire fonctionner l’armement puissant des extra-terrestres. Jusqu’à présent, MNU a échoué; l’activation des armes exigeant de l’ADN extra-terrestre.

La tension entre les humains et les extra-terrestres atteint son paroxysme quand MNU entreprend d’expulser ces derniers du District 9 et tente de relocaliser les réfugiés dans un nouveau camp. L’un des agents de MNU, Wikus van der Merwe (Sharlto Copley), contracte un virus extra-terrestre qui commence à modifier son ADN. Il devient aussitôt l’homme le plus traqué de la Terre… ainsi que l’humain le plus précieux – il constitue, en effet, la clé pour débloquer les secrets que renferment les technologies étrangères. Ostracisé et sans amis, il n’y a qu’un seul endroit où Wikus van der Merwe peut se cacher: le District 9.

La production de District 9

Peter Jackson a décidé de chapeauter le tout premier film de Neill Blomkamp après avoir travaillé avec lui pendant la pré-production de Halo. «Halo n’a jamais vu le jour, mais quand Neill nous a soumis son projet pour District 9, nous l’avons tellement aimé que nous avons décidé d’en faire un long métrage» explique Peter Jackson. «District 9 se situe dans un avenir alternatif. Imaginez qu’il y a 20 ans, un million de réfugiés extra-terrestres soient arrivés sur Terre à bord d’un vaisseau en ruine. Ils ne sont absolument pas menaçants, pire que cela, ils sont complètement inoffensifs. Ils ne peuvent même pas se nourrir par leurs propres moyens et le gouvernement décide alors de les parquer à Johannesbourg, dans un camp ressemblant énormément à Soweto», ajoute Peter Jackson, qui agit ici à titre de producteur.

Neill Blomkamp souligne que son film reproduit le fil ininterrompu d’informations, 24 heures sur 24, auquel nous sommes soumis et ajoute que l’avènement de la télé-réalité a brouillé les frontières entre ce qui est vrai et ce qui est mis en scène. Les origines de District 9 se trouvent dans Alive in Jo’burg, un court-métrage satirique, produit par le réalisateur et tourné à Johannesbourg il y a quelques années et dans lequel il interrogeait les résidents de la ville sur l’afflux de réfugiés. Le public suppose que, parce que District 9 se déroule en Afrique du Sud, il faut y voir une métaphore des évènements qui se déroulent dans le pays. Et même s’il lui a été impossible de s’en dissocier, il n’a pas voulu faire d’allusions à ce qui se produit en ce moment.

Le tournage à Johannesbourg

«Parce que Neill Blomkamp est originaire d’Afrique du Sud, il apporte une perspective unique à cette histoire», déclare Peter Jackson. Les cinéastes ont toujours eu l’intention de tourner District 9 à Johannesburg, en Afrique du Sud. Et, bien que l’histoire puisse se dérouler dans n’importe quelle ville d’un pays en développement, seule Johannesbourg possédait la saveur africaine unique que Blomkamp désirait. «Je pense qu’il serait extrêmement difficile de reproduire, ailleurs, ce que nous avons à Johannesbourg», explique Neill Blomkamp. «Il y a tellement de détails visuels ici, la saleté ou des fils de fer barbelés ou de mauvaises herbes, c’est visuellement incroyablement riche. Pour le film, je pense qu’on a besoin de ce niveau de réalité et de ce niveau de la pollution.»

En fait, selon Sharlto Copley, le réalisateur a eu un court moment où il s’est demandé s’il était vraiment nécessaire de tourner dans les townships. Copley, qui figure dans de nombreuses scènes de District 9 et qui a produit le court-métrage Alive in Jo’burg, n’a pas hésité une seconde. «’Oui’, lui ai-je répondu. ‘Absolument.’ Je savais que ce serait épuisant, mais nous devions le faire. Nous ne pouvions pas simplement construire un studio. Quand vous êtes là, à Johannesbourg, toutes les émotions sont à fleur de peau.» L’augmentation du taux de criminalité a changé la ville qu’avait connu Neill Blomkamp avant de s’installer à Vancouver, mais il a trouvé ces changements intéressants et les a intégré dans son histoire. «C’est devenu un lieu de communautés barricadées, de barbelés, de clôtures électriques, de caméras de surveillance en circuit fermé, et d’entreprises de sécurité», précise-t-il. «Ces changements auraient pu faire de Johannesbourg la ville la plus laide du monde, mais j’ai trouvé cela très stimulant visuellement et j’ai adoré!»

Affiche et photos de District 9

District 9 : affiche
extraterrestre district 9
extraterrestre district 9 - 2

District 9

Date de sortie: 14 août 2009 au Québec et en Amérique du Nord, 16 septembre en France

Interprètes: Sharlto Copley, David James

Réalisateur: Neill Blomkamp

Scénario: Neill Blomkamp, Terri Tatchell

Site officiel : en anglais

Notez cet article

Nicolas Lefevre
Passionné de culture et de voyage, cette surface d'expression me permet de vous livrer mon avis sur mes découvertes.

    You may also like

    Comments

    Leave a reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *