Game over pour les petits chinois ? En tout cas, ils auront moins de temps pour jouer à leurs jeux en ligne préférés. La Chine a publié une loi pour limiter le temps passé sur les jeux en ligne. Elle interdit aux jeunes de moins de 18 ans à jouer aux jeux-vidéos plus de 3 heures par semaine. Une mesure drastique qui, selon le porte-parole, servira à instaurer le contrôle de la future génération.

Les jeux-vidéos, un opium spirituel selon la Chine

Les nouvelles règles sont publiées le lundi 30 août 2021. Désormais, les jeunes de moins de 18 ans n’auront que 3 heures par semaine pour jouer à des jeux-vidéos en ligne. Ces 3 heures de jeu sont à dispatcher entre les vendredis, samedis, dimanches et les jours fériés de 20 à 21 heures. Ils n’auront donc qu’une heure à jouer aux jeux-vidéos pendant ces jours mentionnés ci-haut.

Les firmes de jeux-vidéos en ligne comme Tencent et NetEase devront s’adapter à ces nouvelles restrictions. Ces dernières devront mettre en place un système qui bloquera l’accès à leurs jeux en dehors des jours et heures annoncés. En outre, ils doivent créer un système de vérification de nom pour s’assurer que les nouvelles règles soient appliquées à la lettre.

L’intervention du gouvernement chinois dans le domaine est prévisible. Depuis quelques temps, il a limité les heures d’accès à des jeux-vidéos en ligne à seulement 1,5 heure par jour. La Chine étant un véritable « nid à joueurs », la tendance s’accroît au fil des années. Le gouvernement a donc créé les règlements pour éviter que la jeunesse chinoise coule dans le flot des jeux-vidéos. Il estime qu’il est nécessaire de mettre fin à cette dépendance croissante. D’ailleurs, il définit les jeux-vidéos comme étant de “l’opium spirituel”.

Est-ce vraiment nécessaire de limiter le temps de jeu ?

La Chine justifie sa décision de limiter l’accès aux jeux en ligne comme un moyen pour lutter contre la dépendance aux jeux-vidéos. Elle servira également à donner la priorité à la santé mentale et physique des enfants.

“Les adolescents sont l’avenir de notre patrie”, a déclaré un porte-parole anonyme de la NPPA. “La protection de la santé physique et mentale des mineurs est liée aux intérêts vitaux du peuple et à la culture de la jeune génération à l’ère du renouveau national.”

Les nouvelles mesures sont rapidement devenues l’un des sujets les plus discutés sur le site chinois Weibo, la version chinoise de Twitter. On y voit quelques abonnés qui approuvent la décision du gouvernement. D’autres expriment leur mécontentement en déclarant qu’ils étaient surpris de la rigueur des règles. “C’est tellement féroce que je reste complètement sans voix”, écrit un utilisateur indigné.

Quoi qu’il en soit, les nouvelles règles devront être effectives dans les heures qui viennent. Et comme dans les années précédentes, personne ne pourra s’y opposer.

Rate this post

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *