Cybersécurité : quel sont les risques dune faille de sécurité informatique ?

À l’aune du multivers, le numérique représente un véritable monde à part entière. C’est un monde où, confortablement installé dans un fauteuil, on se croit au-dessus des lois et à l’abri de tout. Ce monde a su se rendre indispensable aux entrepreneurs d’aujourd’hui, qui ne rencontrent pas le succès s’ils n’en font pas partie.

Faire partie du digital et prendre son train en marche est donc indispensable pour voir son entreprise couronnée de succès, mais partout où la réussite existe, le risque trouve sa raison de vivre. Et dans ce monde numérique, le risque est omniprésent. Phishing, cheval de troie, virus, données personnelles, tous les moyens sont bons pour soutirer des informations lucratives ou de l’argent à qui serait trop crédule, mal informé ou distrait, tout simplement. Voici les risques par secteurs liés aux failles de sécurité sur internet.

Entreprise

On débute par le monde de l’entreprise, car c’est le secteur ciblé en premier par les pirates du net. Le commerce électronique n’est pas en reste car il se retrouve en première ligne bien souvent, à cause du nombre conséquent de données personnelles et financières qu’il protège.

Les petites entreprises courent des risques car elles manquent souvent de budget à injecter dans la cyber sécurité, ou la délaisse volontairement sans la prendre au sérieux. Pourtant il existe toujours une faille de sécurité dans un système d’exploitation et ce ne sont pas moins de 15 millions de petites entreprises qui sont victimes d’une tentative de piratage chaque année.

Santé et médecine

Ces deux secteurs étroitement liés sont des cibles fréquentes pour le nombre de données personnelles qu’ils renferment. Les organisations médicales et liées à la santé ont accès aux dossiers électroniques qu’elles stockent constamment ensuite.

Banque, crédit et finance

Une véritable cible de choix pour les hackers puisque ce sont les établissements financiers et qu’on ne vous fera pas un dessin sur ce qu’ils renferment. C’est aussi l’un des secteurs où le budget concernant la cyber sécurité est primordial, bien entendu.

En moyenne, 1 établissement financier sur 3 subit une tentative de piratage soit environ 85 cyber attaques par an.

VOIR AUSSI : Quels sont les risques et dangers d’utiliser un VPN gratuit ?

Gouvernement et Militaire

Très médiatisées et parfois source d’attention, les attaques de gouvernements et de zones militaires sont souvent ciblées par des puissances étrangères à des fins d’espionnage. Les pirates informatiques en solo attaquent ces organismes soit pour faire passer des messages politiques, soit pour chercher à monétiser certaines informations classées confidentielles qu’ils ont en leur possession.

Il arrive parfois qu’un entretien d’embauche soit proposé au pirate en question après une tentative qui se solde par un succès.

Éducation

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le secteur d’éducation est également ciblé. En effet, les établissements scolaires renferment de nombreux ouvrages de propriété intellectuelle, les informations personnelles des nombreux étudiants et employés, ainsi que de nombreux ordinateurs et la puissance de traitement qui va avec.

Les établissement de l’enseignement supérieur observent un va et vient constant de leur population, les mots de passe y sont donc souvent changés avec toute la vulnérabilité que cela comporte, les utilisateurs ne se doutant pas de faire partie des cibles.

Entre 2005 et 2015, l’enseignement supérieur a été l’un des secteurs les plus touchés avec un total de 539 failles impliquant près de 13 millions de dossiers.

VOIR AUSSI : Quel est le meilleur VPN pour IPTV et Wifi Public ?

Énergie et services publics

Le secteur de l’énergie et des services publics est l’un des plus réglementés. Il est soumis à des lois et normes de conformités très strictes et représente une cible de choix pour les cyber terroristes et autres pirates informatiques. Encore un secteur à surveiller de près, où le budget pour la cyber sécurité doit être bien pensé.

Notez cet article
Yoann Pages
Je suis tombé dans la marmite du digital quand j'étais tout petit !

    You may also like

    Comments

    Leave a reply

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.