Homme devant un ordinateur

L’acronyme CFD (Contract for Difference), se traduit littéralement “contrat sur différence”. Il s’agit de produits financiers dit “dérivés”, car ils reposent sur un sous-jacent, de manière similaire à une option ou un warrant. Les CFD s’appliquent aux actions et aux indices, ainsi que pour les matières premières. Lorsque l’on décide de négocier des CFD, il faut tout d’abord savoir comment bien les utiliser.

Le marché du CFD

Avec plusieurs milliers de produits disponibles pour les investisseurs, aujourd’hui, le marché des CFD se développe très vite. Certains courtiers en ont fait une spécialité, en voici un exemple pour en savoir plus sur le sujet.

Le CFD offre une facilité pour investir sur un grand nombre de supports qui ne sont généralement pas accessibles aux particuliers, tels que les matières premières, les actions internationales, les indices boursiers et les devises. Il permet d’investir avec un petit portefeuille, car les coûts de transaction sont faibles et les opportunités nombreuses et à peu de frais.

VOIR AUSSI : Comment garder vos finances en ordre en 3 étapes simples ?

Comment bien utiliser le CFD ?

Les CFD offrent de nombreux avantages dont une approche spéculative des investissements. Ce sont des produits simples à comprendre, ce qui est important dans de telles transactions. En revanche, ils exigent de l’investisseur un contrôle important sur les sommes investis, afin de ne pas se retrouver sous la mise initiale.

En effet, il faut savoir que le CFD possède un effet de levier et une marge. L’effet de levier permet à l’investisseur de ne pas avoir en sa possession le montant total de la transaction afin de l’exécuter. C’est la marge qui indique le montant de la transaction dont l’acheteur aura besoin selon le pourcentage de celle-ci. Compte tenu de cet effet de levier puissant, leur principal danger, mais aussi leur avantage majeur, l’acheteur doit planifier ses achats et ses ventes intelligemment et se fixer des montants d’arrêt, où il ne devra pas hésiter à vendre à perte, si le CFD part dans le mauvais sens.

Les CFD sont des produits intéressants dans une optique de court terme, car ils permettent de jouer sur des marchés volatils afin de capter des mouvements brefs. Certains en font une utilisation plus poussée en utilisant les CFD comme outil de couverture de portefeuille ou encore pour accéder à des marchés à fortes barrières d’entrée comme le pétrole et les autres matières premières.

Ce que l’on doit retenir en priorité, lorsque l’on négocie des CFD, c’est qu’il faut s’assurer, en tout temps, de ne pas être sous capitalisé. Le secret est de rester dans des niveaux de leviers faibles. Alors, le risque sera parfaitement maîtrisé par rapport à d’autres supports.

Louis Lemonnier
Je vous livre mes conseils et analyses dans le domaine de la finance et la gestion d'entreprise et plus si affinités.

    You may also like

    Comments

    Leave a reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *