Watchmen : Les Gardiens - Film (2009)

Watchmen Les gardiens, film de Zach Snyder avec Malin Akerman, Billy Crudup, Matthew Goode, Carla Gugino, Jackie Earle Haley, Jeffrey Dean Morgan et Patrick Wilson sort le 6 mars 2009 au cinéma. Voici tous les détails de ce long métrage, l’un des plus attendus de l’année !

Le marketing autour de Watchmen, présenté en français sous le titre Les gardiens est assez impressionnant. Les studios Warner – qui ont eu maille à partir avec la 20th Century Fox pendant quelques mois au sujet des droits d’adaptation de la bande-dessinée – ont décidé de mettre la gomme. Voici donc les secrets de production du film, incluant des entrevues avec les membres de l’équipe, les photos, affiches et affichettes et les vidéos des bandes-annonces de Watchmen, Les gardiens.

Pour tout savoir de Watchmen, les gardiens, lisez notre critique !

Watchmen Les gardiens : le synopsis du film (2009)

Watchmen Les gardiens se déroule en 1985, dans une réalité alternative où les super-héros font partie de la vie de tous les jours et où l’horloge de la fin du monde – qui suit les tensions grandissantes entre les États-Unis et l’Union soviétique – se rapproche de plus en plus de minuit.

Lorsque l’un de ses anciens collègues est assassiné, le hors-la-loi et justicier masqué Rorschach (Jackie Earle Haley) découvre et tente de faire tomber à l’eau un gigantesque complot destiné à discréditer et/ou à tuer tous les super-héros, passés et présents. Alors qu’il reprend contact avec ses confrères – un groupe de super-héros retraités, dont un seul possède de vrais pouvoirs – Rorschach met à jour une inquiétante conspiration qui aurait des conséquences catastrophiques pour l’avenir. Leur mission est de veiller sur l’humanité… mais qui surveille les Watchmen ?

Vidéos : les 3 bandes-annonces officielles

Ce que Dave Gibbons (co-créateur et dessinateur de Watchmen) dit de la bande-dessinée

Watchmen a tout d’abord été publié en une édition limitée de 12 épisodes, par DC Comics, de 1986 à 1987, puis réédité. Le smiley taché de sang, l’horloge de la fin du monde dont les aiguilles se rapprochent inexorablement de minuit et les 12 chapitres de l’histoire sont devenus autant d’incontournables de la bande-dessinée contemporaine. Watchmen est d’ailleurs le seul comic à avoir remporté le prestigieux Hugo Award et à avoir été cité en 2005 par le magazine Time dans sa liste des 100 meilleurs romans de langue anglaise de 1923 à nos jours.

Dès sa sortie, Watchmen a tout de suite été apprécié par toute une génération élevée dans la perspective de l’imminence d’une guerre nucléaire. L’ouvrage a d’ailleurs été salué comme une œuvre symbolisant l’angoisse et le malaise de l’époque, la peur et la crainte du pouvoir et de ses abus, et la paranoïa et le sentiment d’impuissance ressenti quotidiennement par des gens considérés comme insignifiants par les gouvernants. Dans les décennies qui ont suivi sa publication, Watchmen a rallié des centaines de milliers de fans irréductibles et dont le nombre ne cesse de croître.

«Dans les années 1980, nous étions tous obsédés par la guerre froide» explique le co-créateur et dessinateur de Watchmen, Dave Gibbons. «Nous vivions dans une ambiance de paranoïa collective. Les grands questionnements tournaient autour de ce qui se passerait si les tensions escaladaient, de notre fragilité en tant que société et la facilité avec laquelle tout ce que nous avions construit pouvait être détruit. Cela m’a profondément marqué. Et même si cette peur a un peu régressé ces dernières années, de nouvelles craintes ont émergées. Je pense donc que cette paranoïa sera toujours présente.»

> Lire notre Interview complète de Dave Gibbons

Les personnages et le film expliqués par les acteurs

Patrick Wilson, interprète de Dan Dreiberg, Nite Owl II (Le Hibou II)

Patrick Wilson dans watchmen

«Watchmen étudie la politique, la sexualité, la philosophie, les déviances et les insuffisances de tous les personnages. C’est une chose qui n’a jamais été faite auparavant dans une bande-dessinée.»

Carla Gugino, interprète de Sally Jupiter, Silk Spectre (Le Spectre Soyeux I)

Carla Gugino (Spectre Soyeux) - Watchmen

«Sally veut, bien sûr, lutter contre les criminels, mais elle aime aussi l’attention qu’on lui porte. Comme elle a vieilli, elle impose ce rôle à sa fille. Sally est un personnage très complexe qui a traversé énormément d’épreuves, même si elle en a généré une bonne partie toute seule. C’est aussi une femme qui est profondément amoureuse du Comedian, même s’ils ne sont jamais arrivés à être ensemble.»

Jackie Earle Haley, interprète de Walter Kovacs, Rorschach

Jackie Earle Haley - Walter Kovacs - Watchmen

«Nous vivons dans un monde complexe, fait de nuances de gris, mais, pour Rorschach, le monde est en noir et blanc. Pour lui, la complexité n’a aucun sens car elle justifierait sa propre victimisation.»

Billy Crudup, interprète de Jon Osterman, Dr Manhattan

Billy Crudup - Dr Manhattan - Watchmen

«D’une certaine manière, les Watchmen ne sont que des fondamentalistes. Ils voient un monde menaçant où leur seul recours est de prendre les choses en mains, et leur désir d’ordonner un monde désordonné supplante leur morale et leurs principes.»

La production du film Watchmen Les gardiens de Zack Snyder

Les producteurs Lawrence Gordon et Lloyd Levin ont attendu plus de 10 ans avant de porter la bande-dessinée au grand écran. Le projet est finalement devenu une réalité quand le cinéaste Zack Snyder – à ce moment-là en pleine production de 300 – a fait savoir qu’il aimerait réaliser l’adaptation cinématographique de Watchmen Les gardiens. Zach Snyder avait pour objectif de porter Watchmen au grand écran, sans actualiser l’histoire et en restant aussi fidèle que possible à l’œuvre originale. «Changer d’époque ou mettre l’accent sur un personnage plutôt qu’un autre n’aurait pas servi l’histoire de la bande-dessinée» explique Deborah Snyder, femme du réalisateur et co-productrice du film. «Pour Zack , la clé pour faire de ce projet a toujours été de rester fidèle au comic.»

«Depuis sa parution, Watchmen a toujours été considéré comme impossible à adapter au cinéma» souligne Zack Snyder. «L’histoire en elle-même est assez simple, mais en creusant, on y trouve cet énorme complot international qui possède tous les éléments qu’on peut souhaiter d’une histoire de super-héros. Watchmen est à la fois très traditionnel et inhabituel dans la façon dont il est structuré. Il ne doit rien à aucun genre, c’est une œuvre unique.»

Le scénario, adapté par David Hayter et Alex Tse, a maintenu cette représentation très humaines des super-héros qu’on trouve dans la bande-dessinée. Ce sont des personnages soumis aux mêmes pressions sociales et psychologiques que toute autre personne ‘normale’. Comme le dit Zach Snyder (découvrez notre entrevue du réalisateur): «On sent que tous ces personnages sont profondément aimés de leurs créateurs, indépendamment de leurs défauts ou du contexte social.» Et Dave Gibbons renchérit: «Les Watchmen sont complexes en raison du fait qu’ils ne constituent pas l’archétype d’un personnage. Ils passent par toute une gamme de questionnements propres à leurs identités respectives.»

L’affiche et les photos de Watchmen les gardiens

Watchmen : Les Gardiens : affiche du film (2009
Watchmen : Les Gardiens : affiche du film (2009

Watchmen – Watchmen Les gardiens en France

Date de sortie : 6 mars 2009 au Québec, le 4 mars 2009 en France

Interprètes (voix) : Malin Akerman, Billy Crudup, Matthew Goode, Carla Gugino, Jackie Earle Haley, Jeffrey Dean Morgan, Patrick Wilson

Réalisateur : Zach Snyder

Budget (estimé) : 100 millions

Scénario : David Hayter, Alex Tse

Site officiel : watchmenmovie.warnerbros.com

Notez cet article

Nicolas Lefevre
Passionné de culture et de voyage, cette surface d'expression me permet de vous livrer mon avis sur mes découvertes.

    You may also like

    Comments

    Leave a reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *