Tout le monde, fan ou non de Star Trek, attendait J.J. Abrams, Chris Pine, Zachary Quinto, Zoe Saldana et les autres acteurs au tournant. Voici notre critique du film.

Avec 10 films qui ont généré près d’un milliard de dollars de revenus au box-office, des séries télé déclinées à l’infini (dont l’excellente The Next Generation, ma préférée entre toutes) et une horde de Trekkies près à brûler en effigie celui qui oserait s’attaquer aux mythiques Kirk et Spock, J.J. Abrams n’avait aucune marge d’erreur. Le réalisateur a quand même pris, avec ce Star Trek (voir notre dossier complet – l’interview de Zachary Quinto), toutes les précautions possibles pour éviter le flop magistral. Le tandem Alex Kurtzman et Roberto Orci (TransformersThe Island et Mission Impossible III) signe le scénario, Industrial Light and Magic, la compagnie de George Lucas, a collaboré aux effets spéciaux et Leonard Nimoy, par sa participation au film, transmet merveilleusement le flambeau mythique à la nouvelle équipe.

La forme…

Résultat, visuellement, ce Star Trek est un bijou. Plans de caméra hyper léchés, décors superbes, alliant modernité et côté un peu vieillot, scènes d’action et de combat réussies, maquillages parfaits pour les différents personnages. La bande son est aussi très bien travaillée. Les petits bruitages caractéristiques des gadgets sont là (le transporteur, le communicateur, etc), des silences donnent à certaines scènes le punch voulu (l’explosion du Kelvin, au début, ou le saut des trois membres de l’équipage vers la planète Vulcain). De plus, la musique est là quand elle sert le film (la bataille contre Nero) et pas seulement pour créer du bruit et générer un faux high.

Un petit mot pour souligner une chose qui m’a un peu dérangée: l’utilisation, par trop répétitive, de l’espèce de faux reflet bleu qu’on voit sur certaines photos du film. Au début du long métrage, ça passe tout seul. Dans la scène du bar (où Kirk rencontre Uhura pour la première fois), c’est un peu lourd et après, ça tombe sur le cœur.

Le fond…

Ahhh! Le scénario! J’avoue avoir eu peur, au début, de trouver une histoire alambiquée, un peu du genre de celle de Star Trek IV: The Voyage Home, que je n’avais pas du tout aimé. Et je me trompais lourdement. L’histoire est très intelligente et sert à merveille les desseins futurs des studios, permettant une déclinaison de suites à l’infini, sans pour autant trahir les éléments de base de la série.

Car, voyez-vous (et je ne m’étends pas pour ne pas vous gâcher le plaisir du visionnement), Star Trekse déroule dans un espace-temps un peu différent de celui de la série. Dans le long métrage de J.J. Abrams, la mère de Spock meurt, notre vulcain est capitaine de l’Entreprise, et… je vous laisse la surprise pour Nyota Uhura  Le tour de force du duo de choc Alex Kurtzman et Roberto Orci est d’avoir imaginé des variantes en conservant l’esprit premier de la série. Les personnages (et je salue ici au passage les prestations impressionnantes de tous les acteurs, en soulignant celle, exceptionnelle, de Zachary Pinto qui nous livre un monsieur Spock en tous points égal à celui de Leonard Nimoy) sont crédibles, cohérents et respectent parfaitement ceux de la série télévisée.

Un seul élément un peu négatif, j’ai trouvé que certains monstres et certaines situations étaient à la limite de la caricature (les deux monstres de la planète sur laquelle je retrouve Kirk après s’être fait jeter de l’Entreprise par Spock ou encore la scène de Scotty dans les tuyaux de la turbine). En même temps, je reconnais que cela fait partie de l’esprit de la franchise. Un dernier point rigolo avant de conclure cette critique. J’avais lu qu’il y avait des Tribbles (vous savez, ces adorables animaux qui se reproduisent plus vite que des lapins) dans ce Star Trek. Il m’a fallu deux visionnements pour les trouver

Le verdict…

En bref, Star Trek est une réussite impressionnante et après l’avoir vu, revu et survu, on attend la suite avec impatience!

Critique du film Star Trek (2009) : mission accomplie !
5 / 1 vote

Nicolas Lefevre
Passionné de culture et de voyage, cette surface d'expression me permet de vous livrer mon avis sur mes découvertes.

    You may also like

    Comments

    Leave a reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *